Une aide financière de 50 000 $ à la MRC d’Antoine-Labelle pour renforcer l’action et l’autonomie locales envers la jeunesse

Une aide financière de 50 000 $ à la MRC d’Antoine-Labelle pour renforcer l’action et l’autonomie locales envers la jeunesse

 

Mont-Laurier, le 11 mai 2022. – Par l’entremise du Programme des stratégies jeunesse en milieu municipal, M. Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, annonce une aide financière accordée par le Secrétariat à la jeunesse de 50 000 $ à la MRC d’Antoine-Labelle, pour ses projets de plans d’action 2023-2024 et de mises à jour des consultations. Grâce à ce dernier, la MRC d’Antoine-Labelle pourra intégrer les perspectives jeunesse dans son développement, tout en permettant aux jeunes de contribuer au déploiement de projets ancrés dans leur milieu.


Le Programme des stratégies jeunesse en milieu municipal vise à renforcer l’action et l’autonomie locales envers la jeunesse, en offrant un soutien financier aux organismes qui souhaitent intervenir par, pour et avec les jeunes de leur territoire.


Citations :

« Les jeunes constituent notre richesse. C’est pourquoi il est primordial de soutenir les organismes locaux dans leurs efforts pour interpeler ces derniers dans leur milieu. Nous poursuivons l’objectif d’aider les jeunes à s’épanouir, à rêver et à concrétiser leurs aspirations pour qu’ils deviennent des adultes responsables et engagés dans notre société. Je ne peux que féliciter les organismes comme la MRC d’Antoine-Labelle pour leur implication auprès de nos adolescentes et adolescents et de nos jeunes adultes. »

Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse

«Je suis enchantée de l’aide accordée par notre gouvernement pour appuyer la relève ! Je dis bravo à la MRC d’Antoine-Labelle dans son travail de planification, de soutien et d’intégration pour et avec nos jeunes. C’est en début de parcours qu’il faut s’assurer de donner les bons outils pour inspirer et nourrir les ambitions et votre projet permet de cibler ceux qui répondent le mieux au besoin du milieu. Merci au maire de Mont-Laurier et préfet de la MRC d’Antoine-Labelle, M. Daniel Bourdon, et à toute l’équipe de la MRC, pour la priorité que vous accordez au bien-être et à l’épanouissement de la jeunesse d’ici. »

Chantale Jeannotte, députée du comté de Labelle
 

« La création du comité jeunesse AD_Vision de la MRC d’Antoine-Labelle repose sur trois grands objectifs : impliquer les jeunes de 15 à 35 ans afin de connaître leurs opinions, leurs enjeux, leurs intérêts et leurs besoins, intégrer ces informations aux divers processus de prise de décision de la MRC et contribuer au développement d’un sentiment d’appartenance chez les jeunes dans le but de les retenir et d’en attirer davantage dans la région. Je tiens à remercier le gouvernement du Québec pour son soutien financier qui rendra possible la mise sur pied d’un plan d’action 2023 pour et par les jeunes du territoire. Pour les élus de la MRC, il est important de voir naitre des projets qui répondent aux besoins de la jeunesse. »

Daniel Bourdon, préfet de la MRC d’Antoine-Labelle, maire de la ville de Mont-Laurier


À propos du Programme des stratégies jeunesse en milieu municipal

Le Programme s’inscrit dans le Plan d’action jeunesse 2021-2024, qui met en œuvre la Politique québécoise de la jeunesse 2030. Il permet le soutien à des projets visant à soutenir le développement local envers la jeunesse :

  • Consultation jeunesse : organisation d’une ou de plusieurs consultations qui permettront aux jeunes et aux acteurs de s’exprimer sur les enjeux jeunesse;
  • Élaboration d’un plan d’action jeunesse local : ce dernier devra permettre aux organismes municipaux d’intégrer les enjeux jeunesse dans leur réflexion et leurs décisions;
  • Mise sur pied ou consolidation d’un comité consultatif sur la jeunesse : ce dernier devra agir auprès des instances municipales.
  • Volet 2 – Projets qui mettent en œuvre un plan d’action jeunesse local existant ou une consultation réalisée récemment.

La durée maximale des projets est de trois ans et le financement total peut atteindre 50 000 $.

 

Liens connexes :

Plan d’action jeunesse 2021-2024
Stratégies jeunesse en milieu municipal