Le réseau routier municipal aura son PISRMM à la fin de l'année 2019

Le réseau routier municipal aura son PISRMM à la fin de l’année 2019


Dans le cadre du projet de l’élaboration du Plan d’intervention de sécurité routière en milieu municipal (PISRMM), le conseil de la MRC a octroyé, le 25 septembre dernier, le mandat de services professionnels pour la rédaction du plan à la firme Stantec.

Sous la supervision de la directrice du service d’ingénierie de la MRC d’Antoine-Labelle, madame Andrée-Anne Lemieux, Stantec procédera d’abord au dépôt de son plan de travail détaillé au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) en novembre 2018. Suivant l’approbation du ministère, l’élaboration du PISRMM débutera et s’échelonnera sur près d’un an. Ainsi, le dépôt du projet final est prévu pour la fin de l’année 2019.

L’élaboration d’un PISRMM vise à optimiser les investissements à réaliser sur le réseau routier municipal en ciblant les principales problématiques et les solutions les plus performantes pour les résoudre, par la réalisation de diagnostics de sécurité routière et de plans d’action. À titre d’exemple, des travaux tels que le réaménagement d’intersection, l’amélioration de la géométrie routière, l’ajout ou le remplacement de glissière de sécurité, de panneaux et d’éclairage, le marquage au sol et les traverses VHR pourraient découler du PISRMM.

La MRC d’Antoine-Labelle peut rendre possible le projet grâce à l’aide financière du MTMDET. La MRCAL a reçu une aide au démarrage de 20 000 $ et l’élaboration du PISRMM est subventionnée en totalité, à la hauteur de 85 957 $.

Qui est Stantec ?
Se spécialisant dans des projets d’urbanisme et d’architecture de paysage, de bâtiments, d’environnement, de géomatique, de géotechnique et de contrôle de matériaux, ainsi que de sécurité physique, Stantec œuvre parmi les dix firmes les plus importantes mondialement. Avec plus de 60 années d’expérience dans le milieu, l’entreprise met à profit son expertise, sa diversité et son esprit de collaboration pour l’atteinte des objectifs communs.

Rappelons que le projet est rendu possible grâce à la mise en place d’un service commun d’ingénierie à la MRC d’Antoine-Labelle. Celui-ci vise notamment à l’amélioration des connaissances des infrastructures municipales et des programmes d’aides financières, le développement local et régional d’expertise, le support et le transfert de connaissances, de même qu’une meilleure gestion et réalisation des projets.