Le nouveau service d'ingénierie de la MRC d'Antoine-Labelle débute ses activités

Le nouveau service d'ingénierie de la MRC d'Antoine-Labelle débute ses activités
 

La MRC d’Antoine-Labelle est très heureuse d’annoncer que dans le cadre du projet de service d’ingénierie régional, le conseil de la MRC a procédé à l’embauche de Mme Andrée-Anne Lemieux, ingénieure civile. Celle-ci a débuté ses fonctions le 27 juin dernier.
 

Diplômée de l’École Polytechnique de Montréal depuis 2005, Mme Lemieux œuvrait depuis cette date dans le domaine du génie-conseil au sein, entre autres, de l’équipe de WSP de Mont-Laurier. Elle possède une solide expérience en ingénierie civile, notamment en matière de génie routier. Elle a participé à de nombreux travaux dans différentes municipalités du territoire. Mme Lemieux a, entre autres, coordonné et supervisé CIMA + dans l’élaboration du Plan d’intervention en infrastructures routières locales (PIIRL) et, à cet effet, elle maîtrise parfaitement les différents programmes d’aides disponibles aux municipalités et aux villes.

 

Rappelons qu’à l’automne 2017 et suivant le dépôt du rapport réalisé dans le cadre du Plan d’intervention en infrastructures routières locales (PIIRL), certaines municipalités ont fait part à la MRC d’un besoin d’expertise et d’accompagnement en matière de génie civil. C’est ainsi que la MRC a analysé la possibilité de mettre sur place un service d’ingénierie et a ainsi rencontré les municipalités intéressées par le projet. Par l’intérêt démontré, une demande au programme d’aide financière pour la mise en commun d’équipements, d’infrastructures, de services ou d’activités en milieu municipale a été présentée au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT). Le 23 mars 2018, la MRC recevait une réponse favorable à sa demande d’aide financière de 50 000 $.

 

La mise en place d’un service d’ingénierie à la MRC contribuera à l’amélioration de la gestion et de la réalisation des travaux de génie civil sur le territoire, en ce qui a trait notamment aux travaux du P’tit Train du Nord et à la coordination du Plain d’intervention de sécurité routière en milieu municipal (PISRMM). Les principaux avantages visés sont l’amélioration des connaissances des infrastructures municipales ainsi que des programmes d’aides financières, le développement local et régional d’expertise, le support et le transfert de connaissances, de même qu’une meilleure gestion et réalisation des projets. En plus de la MRC d’Antoine-Labelle, ce sont 11 municipalités du territoire à avoir adhéré à ce partenariat.