Le comité jeunesse AD_Vision de la MRC d’Antoine-Labelle présente son premier plan d’action et ses membres

Le comité jeunesse AD_Vision de la MRC d’Antoine-Labelle présente son premier plan d’action et ses membres

 

C’est lors du conseil de la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) du 25 août dernier que le premier plan d’action du comité jeunesse AD_Vision a été adopté. Ce plan d’action, défini par les membres du comité jeunesse, a pour objectif de supporter des initiatives porteuses sur le territoire de la MRCAL.
 

Le plan d’action 2020 a permis aux membres du comité jeunesse d’identifier les actions prioritaires selon les 5 grands axes d’intervention de la Politique québécois de la jeunesse 2020-2030, soit la santé, l’éducation, la citoyenneté, l’employabilité et l’entrepreneuriat. Le comité a également pris connaissance des résultats de la grande démarche consultative AD_Vision menée en 2019 pour définir les actions à soutenir.


Au résultat de ce travail acharné de la part des membres du comité, ce sont six actions ou projets qui seront soutenus financièrement par le budget discrétionnaire rendu possible grâce au soutien financier de la MRC d’Antoine-Labelle et du Secrétariat à la jeunesse. En raison de la situation entourant la pandémie de la COVID-19, nombreuses ont été les initiatives qui ont dû être ajournées. Le comité a donc redoublé d’efforts pour redéfinir les actions ou projets à soutenir en 2020.


En matière de santé, l’objectif soutenu par le plan d’action 2020 vise à promouvoir les saines habitudes de vie. En ce sens, le comité soutiendra une activité innovante et stimulante visant la promotion du sport qui sera réalisé par l’organisation du Marathon de la Rouge. En raison du report de nombreuses activités sportives en 2020, le comité jeunesse trouvait important de favoriser la mise sur pied d’un événement sportif réinventé lors de la saison hivernale 2021.


En ce qui concerne l’axe d’intervention de l’éducation, le comité souhaite encourager les étudiants de la formation aux adultes à s’intéresser à leur milieu en renforçant leur sentiment d’appartenance. Pour ce faire, le comité participera à l’amélioration des installations du local étudiant du Centre Christ-Roi par la revitalisation et l’aménagement d’un espace convivial pour les étudiants.


Du côté de l’axe citoyenneté, le comité outillera les jeunes du territoire à devenir des acteurs impliqués. Ainsi, une formation virtuelle, ouverte à tous les 15-35 ans du territoire de la MRCAL, sera dispensée. Celle-ci permettra aux participants de se familiariser sur les rôles et responsabilités d’un conseil d’administration. De plus, le comité participera à la mise sur pied de capsules vidéo informatives sur la politique municipale afin d’en faire la promotion.


En matière d’employabilité, le comité jeunesse a pour objectif d’améliorer l’employabilité et la rétention des jeunes sur le territoire. C’est pourquoi il soutiendra la réalisation d’un projet qui vise l’amélioration de leur employabilité sur le territoire. Ce projet permettra la mise sur pied d’un salon de l’emploi virtuel spécifique aux emplois étudiants en période estivale.
 

Finalement, le plan d’action prévoit, pour l’axe de l’entrepreneuriat, la valorisation des jeunes entrepreneurs et de leurs produits et services locaux. Pour ce faire, le comité offrira de la visibilité supplémentaire pour de jeunes entrepreneurs du territoire via l’initiative On s’achète Antoine-Labelle qui encourage les découvertes et l’achat local.


Le comité

Au cours de l’hiver 2019, la démarche AD_Vision a permis à la MRCAL de mener des consultations citoyennes auprès des jeunes de 15 à 35 ans vivant sur le territoire de la MRCAL. Au total, près de 700 jeunes ont été consultés selon plusieurs méthodes (sondage, focus group, etc.) dans plusieurs secteurs (santé, éducation, citoyenneté, emploi, entrepreneuriat).  Nombreux sont ceux qui ont manifesté, lors de ces consultations, le désir d’avoir un espace de concertation où exprimer leurs besoins, leurs enjeux et leurs préoccupations. Selon ce constat, le conseil de la MRCAL a dès lors voulu mettre en place un comité jeunesse pour favoriser les échanges avec les jeunes du territoire et, du même coup, encourager leur implication citoyenne. La création du comité est rendue possible grâce à la collaboration et à la contribution financière de la MRC d’Antoine-Labelle, de Zone Emploi d’Antoine-Labelle et du Secrétariat à la jeunesse.
 

Le comité a comme mandat d’établir un plan d’action ciblant les priorités, de présenter un bilan des activités et de mettre sur pied des projets et des événements pour et par les jeunes. Ainsi, la formation du comité encourage l’engagement citoyen et permet aux jeunes de prendre part à la prise de décisions sur le territoire.


Suivant des appels de candidatures au cours de l’année 2020, le comité s’est formé des membres suivants :

Ferme-Neuve — Élorie Venne

Étudiante au baccalauréat en psychologie, elle a à cœur le bien-être des autres et de celui de l’environnement. Elle souhaite revenir dans la région afin d’y travailler une fois ses diplômes en main. Elle a à son actif un stage humanitaire de complété et un deuxième en préparation.

Kiamika — Marianne St-Germain

Vétérinaire propriétaire à la clinique vétérinaire de la Lièvre, elle partage son côté humain et sensible. Grande voyageuse à la personnalité créative, ses idées auront de quoi surprendre au sein du comité.

Lac-Saint-Paul — Taïla Lapierre

Technicienne en loisir aux Habitations Antoine-Labelle, elle s’implique beaucoup à créer des projets. C’est pourquoi, elle avait envie de s’impliquer également au sein du comité AD_Vision pour la génération future. Elle est une personne dynamique, créative, sensible, à l’écoute et déterminée lorsqu’elle s’implique dans des projets.

Lac-des-Écorces — Ève-Lorie Ouellette

Elle a fait partie des ambassadeurs depuis le début de la démarche AD_Vision pour la grande période de consultations citoyennes. Présentement, elle est étudiante au CÉGEP de Mont-Laurier. Positive et dynamique, elle pourra mettre son énergie à concrétiser ses idées et à participer au développement de sa région.

Lac-du-Cerf — Cynthia Diotte

Très fière de sa région natale, Cynthia l’a choisie afin d’y élever sa famille et d’y vivre en douceur dans la nature. Elle souhaite participer au rayonnement de sa communauté, un petit geste à la fois.

Mont-Laurier — Véronie Whear

Ayant habité dans différentes villes du Québec pour les études, elle a décidé de revenir vivre dans la région et de participer à des projets qui permettront d’améliorer la MRC. Professeure au centre collégial de Mont-Laurier et concernée par l’avenir de la région, elle est définitivement un atout pour le comité.

Mont-Saint-Michel — Vincent Diotte

Bachelier en droit et maintenant directeur au TACAL, il trouve important d’avoir un espace créatif pour la mise sur pied de projets pour et par les jeunes. Son dynamisme et son intuition de fonceur font de lui un leader positif à l’esprit rassembleur.

Notre-Dame-de-Pontmain — Marianne Leclair

Nouvellement bachelière en sciences infirmières et native de Notre-Dame-De-Pontmain, elle est motivée à participer aux décisions et aux projets qui auront un impact au quotidien et sur la région.

Notre-Dame-du-Laus — Jennifer Kersulis David

Après avoir déménagé dans 3 pays différents au cours des 5 dernières années, elle est maintenant propriétaire et souhaite avoir un impact dans sa région avec des idées qui sortent de l’ordinaire.

Rivière-Rouge — Blanche Boivin

Du haut de ses 16 ans, elle est la plus jeune recrue. Elle a su charmer le comité de sélection avec ses idées et sa volonté de changer les choses. Elle est impliquée dans plusieurs projets à titre de bénévole et est animatrice de camp de jour. De plus, c’est une jeune qui adore en apprendre davantage à travers ses voyages.

Sainte-Aimé-du-Lac-des-îles — Geneviève Diotte

Orthophoniste au Centre de services scolaire Pierre-Neveu, elle a choisi de s’établir dans sa région natale après ses études universitaires. Elle est amoureuse d’aventures et de sports, en plus d’avoir à cœur la réussite des élèves.


 « Le comité jeunesse est, à mes yeux, une façon efficace de s’impliquer. Il représente aussi un moyen très intéressant pour s’assurer que nos valeurs sont respectées. Après tout, ce sont les jeunes qui vivront avec les retombées des décisions prises aujourd’hui. Je pense également que le comité jeunesse de la MRC permettra de déconstruire le cynisme politique chez les jeunes en leur prouvant que certains milieux politiques posent des gestes très concrets pour eux », exprime Véronie Whear, présidente du comité jeunesse représentant la Ville de Mont-Laurier.


Le comité est alors formé d’un jeune par municipalité âgé de 15 à 35 ans. Des sièges sont toujours disponibles pour les municipalités de Chute Saint-Philippe, La Macaza, Lac Saguay, L’Ascension, Nominingue et Sainte-Anne-du-Lac. Si vous êtes issus de l’une de ces municipalités et êtes intéressés à siéger au sein du comité jeunesse, contactez Dominique Gagné-Supper, agente de développement culturel et du territoire, au advision@mrc-antoine-labelle.qc.ca ou par téléphone au 819 623-3485, poste 112.


La démarche AD_Vision

Rappelons que la stratégie jeunesse AD_Vision reposait sur trois grands objectifs. D’abord, elle impliquait les jeunes de 15 à 35 ans afin de connaître leurs opinions, leurs enjeux, leurs intérêts et leurs besoins et évaluer comment la MRCAL pourrait intégrer ces informations à ses divers processus de prise de décision. Cette démarche permettra de développer un sentiment d’appartenance chez les jeunes dans le but de les retenir et d’en attirer davantage dans la région. Cette initiative émane des élus de la MRCAL et repose également sur l’appui financier du Secrétariat à la jeunesse, de Zone Emploi d’Antoine-Labelle et de la MRC d’Antoine-Labelle.