La MRC organise des consultations publiques dans le cadre des TIAM

La MRC organise des consultations publiques dans le cadre des TIAM

 

En mars prochain, la MRC d’Antoine-Labelle tiendra des consultations publiques concernant les territoires incompatibles à l’activité minière (TIAM) auprès de sa population dans le cadre du processus de modification du schéma d’aménagement modifié.


Depuis le 14 décembre 2016, les MRC peuvent délimiter des territoires incompatibles avec l’activité minière dans leurs schémas d’aménagement et de développement. Un TIAM, au sens de la Loi sur les mines, est un territoire dans lequel la viabilité des activités serait compromise par les impacts engendrés par l’activité minière, que ces territoires soient situés en terres privées ou en terres publiques.


Ainsi, depuis juillet 2017, la MRC d’Antoine-Labelle a débuté une démarche d’identification de certains territoires qu’elle jugeait incompatibles avec l’activité minière et qui pourraient répondre aux critères d’identifications élaborés par le Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). Afin de procéder à cette identification et dans l’attente de la modification du schéma d’aménagement révisé, la MRC a demandé une suspension temporaire de l’octroi de nouveaux titres miniers au MERN.


Aux termes des analyses réalisées et suivant l’adoption du projet de règlement modifiant le schéma d’aménagement révisé de la MRC, cette dernière souhaite consulter les citoyens à l’égard de la démarche et de ses conclusions. Ainsi, la MRC prévoit deux périodes de consultation publique :

  • 12 mars 2019, 19h à 21h, salles panoramiques de l’Espace Théâtre Muni-Spec Mont-Laurier ;
  • 14 mars 2019 19h à 21h, salle Jeanne-Gariépy du Centre sportif et culturel de la Vallée-de-la-Rouge à Rivière-Rouge.


En plus de ces consultations, les citoyens peuvent consulter la carte interactive (cliquez ici) exposant les TIAM identifiés. Du 25 février au 14 mars prochain, il sera possible d’indiquer vos commentaires et préoccupations directement dans la carte affichée.  Le tout sera compilé par le Service de l’aménagement du territoire et permettra de bonifier les réflexions entourant la démarche d’identification des TIAM.