La MRC d’Antoine-Labelle donne son appui à la corporation du parc linéaire le P’tit Train du Nord dans son plan d’investissements

La MRC d’Antoine-Labelle donne son appui à la corporation du parc linéaire le P’tit Train du Nord dans son plan d’investissements

 

C’est lors du conseil de la MRC d’Antoine-Labelle du 25 juin dernier que les mairesses et maires ont donné leur appui au projet d’investissements de 25 M$ de la corporation du parc linéaire le P’tit Train du Nord.

La corporation du parc linéaire le P’tit Train du Nord souhaite réaliser deux projets majeurs sur son infrastructure. En effet, elle veut d’abord ouvrir un lien jusqu’à Montréal et ainsi augmenter son accessibilité. Ensuite, elle veut mettre à niveau la piste entre Mont-Laurier et Saint-Jérôme en asphaltant les secteurs non-asphaltés et en rafraîchissant le pavage existant. Ce deuxième projet vise à offrir une piste plus sécuritaire et de qualité pour être en mesure d’accueillir un achalandage supplémentaire engendrée par la création d’un lien entre le parc linéaire et la métropole.

Pour y parvenir, la corporation prévoit un plan d’investissements global de 25 M$ répartis entre les six MRC sur lesquels se situe le tracé du P’tit Train du Nord. Ces projets de mise à niveau de l’infrastructure nécessitent l’appui des MRC gestionnaires et mandataires des travaux d’immobilisation, afin que la corporation puisse effectuer ses recherches de financement auprès des instances gouvernementales.

Considérant l’achalandage estimé à plus d’un million d’utilisateurs et les retombées économiques évaluées à plusieurs millions de dollars annuellement, la MRC d’Antoine-Labelle croit en l’importance de l’infrastructure dans l’économie et l’essor de la région. De plus, elle donne accès à une infrastructure de choix permettant de promouvoir et valoriser les saines habitudes de vie des utilisateurs et citoyens de la MRC, en plus de maintenir la vitalité du territoire.

Ainsi conseil de la MRC reconnait l’importance d’investir sur le P’tit Train du Nord, donne son appui à la corporation du parc linéaire et l’autorise ainsi à faire des représentations et des démarches pour la recherche de financement du projet auprès des différentes instances gouvernementales.