Deux projets soutenus dans le cadre de la politique de soutien aux projets structurants

Deux projets soutenus dans le cadre de la politique de soutien
aux projets structurants

 

Les projets de développement du Windigo, secteur lac et chute, du Parc régional Montagne du Diable et de mise à niveau de l’abattoir, d’achat de matériel et d’aménagement d’une salle de découpe de la Coopérative de solidarité des éleveurs des Hautes-Laurentides reçoivent une aide financière de 50 000 $ dans le cadre de la politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie de la MRC d’Antoine-Labelle.
 

Le 24 août dernier, la MRC d’Antoine-Labelle lançait un appel de projets relatifs à la politique de soutien aux projets structurants visant le financement de projets d’amélioration des milieux de vie des communautés et de la qualité de vie de ses citoyens. Conformément à la Loi, la MRC d’Antoine-Labelle a délégué sa compétence en matière de développement local et régional au CLD de la MRC d’Antoine‑Labelle. 
 

Constitué de représentants des milieux des affaires, communautaire, scolaire, de la santé, ainsi que quatre maires du territoire, c’est entre les mains d’un comité régional de gestion, formé par le CLD d’Antoine‑Labelle, que revenait la sélection des projets retenus.
 

Projet 1 – Développement du Windigo

C’est d’abord le Parc régional Montagne du Diable qui se voit accorder une aide financière de 50 000 $ dans le cadre de la politique de soutien aux projets structurants. Le projet de développement du Windigo, secteur lac et chute, vise à aménager le point de rencontre des utilisateurs d’activités de plein air (randonneurs, kayakistes, etc.) et des utilisateurs d’activités motorisées (quad, motoneige) afin de favoriser le partage de l’environnement multiusage de manière harmonieuse. L’aménagement du pôle du Windigo est concentré autour du lac et de la chute Windigo visant à offrir des services et des activités à tous les utilisateurs.

Projet 2 – Mise à niveau de l’abattoir, achat d’équipement et aménagement d’une salle de découpe

C’est la Coopérative de solidarité des éleveurs des Hautes-Laurentides qui obtient la seconde aide financière de 50 000 $ pour la réalisation du projet de mise à niveau de l’abattoir, d’achat d’équipement et d’aménagement d’une salle de découpe. Le projet vise à apporter des modifications à l’abattoir afin d’augmenter le nombre de bêtes à abattre et ainsi mieux répondre à la demande d’une clientèle intéressée à se procurer des produits locaux sans hormone de croissance et antibiotique.

Rappelons que la MRC d’Antoine-Labelle entend par projet structurant : « Un projet est structurant lorsqu’il agit à titre de levier, de catalyseur, de moteur de développement. Qu’il mobilise et rassemble plusieurs partenaires dans l’atteinte d’un même objectif et qu’il génère des retombées positives sur un territoire donné. Qu’il est novateur, qu’il suscite un développement créatif, responsable et durable. Qu’il consolide les potentialités existantes. Qu’il est attractif, qu’il fait rayonner une région, qu’il représente donc une fierté régionale. »