DE PLUS EN PLUS DE RECYCLAGE DANS LA MRC D’ANTOINE-LABELLE

De plus en plus de recyclage dans la MRC d'Antoine-Labelle


La MRC d’Antoine-Labelle est fière d’annoncer que pour l’année 2017 le bilan montre que le taux de récupération pour le secteur résidentiel est passé d’environ 32% (année de référence 2013) à 49,5% (54% pour le secteur de la Lièvre et 38% pour le secteur de la Rouge).

Mesures prévues en 2018 dans la MRC d’Antoine-Labelle
Parmi les mesures de 2018, la Régie intermunicipale des déchets de la Lièvre (RIDL) mettra l’emphase sur l’amélioration de la performance au recyclage et au compostage pour les institutions, les commerces et les industries (ICI) sur son territoire.

La Régie continuera la collecte de plastiques agricoles auprès des agriculteurs afin de diminuer l’enfouissement desdits plastiques. Il en est de même avec le projet d’apport volontaire du styromousse d’emballage.

Finalement une Brigade verte est mise sur pied, en collaboration avec la Maison des jeunes de Mont-Laurier. La Brigade verte aura comme mandat d’effectuer le tri des matières organiques et recyclables lors d’événements spéciaux qui se tiendront sur le territoire de la RIDL.

La Régie intermunicipale des déchets de la Rouge, quant à elle, planifie l’implantation d’un site de compostage sur son terrain pour composter les matières organiques (résidus verts et résidus alimentaires) dès septembre en provenance de cinq municipalités au sud de la MRC d’Antoine-Labelle (Rivière-Rouge, Nominingue, L’Ascension, Lac-Saguay et La Macaza) et de trois municipalités de la MRC des Laurentides (Labelle, La Minerve et La Conception).

D’ailleurs, quatre étudiantes visiteront, durant l’été, des résidences sur le territoire de huit municipalités pour sensibiliser la population à la collecte des bacs bruns dès l’automne. Parmi les autres mesures, la RIDR met en place également des projets de récupération de matières non-acceptées dans le bac vert, telles que les polystyrènes (ex : styromousse).

Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020
À la suite de l’entrée en vigueur du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) conjoint 2016-2020 des MRC d’Antoine-Labelle, des Laurentides et des Pays-d’en-Haut, les intervenants dans le secteur travaillent à sa mise en œuvre. On y retrouve notamment la Régie intermunicipale des déchets de la Lièvre (RIDL) et celle de la Rouge (RIDR) qui reçoivent sur leur site les matières résiduelles résidentielles du territoire

Approuvé par le gouvernement du Québec, le PGMR conjoint propose pour la période de 2016 à 2020 près de 60 mesures et actions visant à réduire d’au moins 15% la quantité de matières éliminées aux lieux d’enfouissement. Parmi elles, on retrouve des actions mettant en valeur les trois R : réduction, réemploi et recyclage. Fait à noter, le PGMR concerne tant les citoyens que les industries, les commerces et les institutions présentent sur le territoire.