Archéologie

À la fin des années '80 et début '90, la MRC réalise, en collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications, une étude sur le potentiel archéologique des territoires non organisés (TNO) sous sa juridiction. S’ensuit un inventaire archéologique qui permet de localiser et de documenter une centaine de sites archéologiques amérindiens. La poursuite des recherches et les fouilles archéologiques sur ces lieux mettent au jour des artéfacts qui recèlent d’indices des plus intéressants quant à l’occupation humaine de notre grande région. En effet, la fréquentation des lacs tels Adonis, Nasigon, Notawassi, Némiscachingue, Maison de Pierre, et les rivières Mitchinamicus, La Lièvre, La Rouge sont le théâtre de toutes ces découvertes et deviennent par le fait même des lieux stratégiques tant à l’époque préhistorique qu’historique (période du contact européen).

Les travaux réalisés en archéologie démontrent bien que la région a été occupée par des groupes amérindiens et habitée en permanence bien avant l’arrivée des compagnies forestières et des colons au XIXe siècle. Des traces de cette occupation datent de 4 000 ans avant aujourd’hui.

De plus, une étude à potentiel menée à Nominingue en 2005, pour le compte des Gardiens du Patrimoine Archéologique, dévoile un immense potentiel d’occupation humaine pour les mêmes périodes citées plus haut. Des inventaires et fouilles en 2011, 2012, 2015 et 2016, cette fois-ci en terrains municipalisés et privés, permettent la collecte de nombreux artéfacts en périphérie des Grand et Petit Lac Nominingue ainsi qu’aux abords de la Rivière Rouge et autres affluents.

Une exposition permanente de quelques-uns de ces artéfacts (TNO et Nominingue) témoigne de ces résultats de recherches. Cette exposition est installée dans les locaux de la MRC.

Les citoyens de la MRC d’Antoine-Labelle sont invités à partager leurs découvertes parfois fortuites, par hasard, ou signaler tout objet qui leur paraît susceptible d’apporter un élément de plus à la recherche. De plus, la vigilance lors de travaux de réfection ou d’aménagement est aussi une participation citoyenne à mettre à profit afin de privilégier et protéger la valeur patrimoniale de notre région.  

Pour plus d’informations sur ces recherches archéologiques, ou pour toute autre question, vous pouvez communiquer avec le bureau de la MRC d’Antoine-Labelle au 819 623-3485 ou avec Les Gardiens du patrimoine archéologique par courriel à info@lesgardiensarcheo.com ou en visitant leur site web au www.lesgardiensarcheo.com.

Également, le document ci-joint, en format pdf : « 8 000 ans sous vos pied » qui est aussi disponible format carton lors de votre visite à l’exposition dans les bureaux administratifs de la MRC au 425, rue du Pont, Mont-Laurier, QC J9L 2R8

 

Document(s):