Consultations publiques sur la planification forestière

La MRC d’Antoine-Labelle a confié au Service de gestion intégrée des ressources naturelles le mandat du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs; d’organiser et de mener des consultations publiques sur les plans d’aménagement forestier intégré tactique (PAFIT) et les plans d’aménagement forestier intégré opérationnels (PAFIO) préparés par le ministère pour chaque unité d’aménagement.

La consultation publique permet de prendre en compte les intérêts et les préoccupations des personnes intéressées par l’aménagement durable des forêts du domaine de l’État et de se prononcer sur les objectifs locaux d’aménagement durable des forêts (OLA), ainsi que sur les mesures d’harmonisation des usages dans une optique d’aménagement intégré.

Le plan d’aménagement forestier intégré tactique (PAFIT) est révisé tous les 5 ans et contient notamment :

  • Les possibilités forestières par essence et par groupe d’essences;
  • Les objectifs d’aménagement et de production de la matière ligneuse;
  • Les stratégies d’aménagement forestier;
  • Les mesures d’harmonisation et de cohabitation;
  • La localisation des secteurs qui seront soumis à une intensification de la production ligneuse;
  • Les principales infrastructures projetées.

Le plan d’aménagement forestier intégré opérationnel (PAFIO), mis à jour au besoin, notamment pour y intégrer progressivement de nouveaux secteurs d’intervention où sont planifiés, conformément au plan tactique :

  • La récolte des bois;
  • La réalisation d’autres activités d’aménagement forestier (notamment les travaux sylvicoles non commerciaux);
  • Les mesures d’harmonisation des usages retenues par le ministre.

Après chaque consultation, l’organisme responsable de la tenue de la consultation publique doit publier un rapport dans lequel il indique :

  • La date et le lieu des rencontres d’information;
  • Les lieux et les dates où les plans d’aménagement ont été rendus accessibles pour une consultation sur place;
  • Les dates et l’adresse internet où les plans ont été rendus accessibles par l’intermédiaire du web;
  • Les commentaires reçus et les solutions proposées pour concilier les divergences de points de vue.

 

De plus, le ministère publie un rapport de suivi des consultations qui présente l’ensemble des préoccupations exprimées lors des consultations ainsi que les suites qui ont été données.